Entreprendre, Interview de créateurs
1 commentaire

Interview d’Itchy Stitchin : « J’aime inclure des références aux années 80/90 dans mes broderies »

Cette interview a été réalisée pour la journée des droits des femmes, nous avons donc orienté nos questions de manière à mettre en lumière l’entrepreneuriat féminin et permettre à nos créatrices de s’exprimer sur le féminisme.

Retrouvez le profil créatrice d’Itchy Stitchin par ici

Bonjour, merci d’avoir accepté notre interview ! Pouvez-vous vous décrire en quelques phrases, ainsi que votre parcours, votre évolution en tant que créatrice…

Je m’appelle Claire et j’habite à Paris depuis plusieurs années. Brodeuse n’est pas ma profession, cela reste un passe-temps qui me permet d’exprimer ma créativité. Plus jeune j’ai testé la couture et le tricot et je me suis mise à la broderie il y a 1 an un peu par hasard. J’ai appris toute seule puis on m’a poussée à partager mon travail sur internet.

Qu’est-ce que la broderie pour vous ? Un passe temps ? Votre activité principale ?

La broderie est un passe temps, un moyen de me vider la tête et de me détendre après mon travail.

Comment définiriez vous votre style de broderie ? Qu’est-ce qui vous inspire ?

Je brode ce qui me passe par la tête, selon l’inspiration du moment. Ça va de citations ou paroles que j’aime, aux références de la pop culture qui ont marqué mon enfance jusqu’à des motifs divers que j’aime pour leur graphisme ou leurs couleurs.

Combien de temps cela vous prend-il de créer un motif ?

Entre 1h et 4h selon la taille et la complexité du motif.

Modèle de broderie « Fight like a girl »

A l’occasion du 8 mars, vous partagez avec nous un motif broderie Woman Power que vous avez créé. Parlez-nous de ce modèle : quel est le message derrière celui-ci ?

Fight like a girl est slogan que j’avais déjà décliné avec un motif de gants de boxe. Lors de la journée Nous Toutes du 24 novembre j’ai voulu le rendre plus voyant et j’ai choisi une typographie rappelant celle de Dirty Dancing. J’utilise souvent des références aux années 80/90 dans mes broderies et je trouve que cette typo en rouge donne une dynamique au message. Cet événement féministe m’a inspirée et je trouve intéressant de pouvoir véhiculer un message sur cette cause qui me tient à cœur à travers certaines de mes créations.

Qu’est-ce que le féminisme pour vous et comment se répercute t-il sur votre créativité et votre quotidien, votre travail, votre vie personnelle…?

Au quotidien je lis beaucoup de livres sur le féminisme, j’écoute aussi beaucoup de podcasts en brodant. Dans mon travail j’essaye toujours de faire attention aux constructions sociales que j’ai intégrées et de les déconstruire en me posant les bonnes questions. C’est évidemment un questionnement que j’ai aussi au quotidien.

En quoi la broderie (et la créativité en général) peut-elle être envisagée comme un moyen de faire passer des messages engagés et faire circuler des idées ?

S’approprier la broderie comme médium féministe est très intéressant, la broderie étant par essence une activité de femme au foyer. Détourner cette activité à des fins militantes peut être percutant et j’aime l’idée d’utiliser la broderie, délicate et subtile pour exprimer des messages engagés et percutants, souvent réservés aux hommes.

Quels impacts positifs et négatifs les réseaux sociaux peuvent avoir dans la représentation des femmes (dans l’art, la mode, le monde du travail…) ?

L’image de la femme par le prisme des réseaux sociaux est bien trop normée et soumet les femmes à un modèle très caricatural. L’image de la femme dans l’art ou la mode est heureusement en train de changer, doucement mais sûrement.

Qu’est-ce qui vous met le plus au défi tous les jours, autant en tant que femme que créatrice ?

En tant que femme, de toujours avoir à faire ses preuves et de combattre les préjugés. En tant que créatrice je n’ai pas encore rencontré de problème, la broderie demeurant un monde très féminin, girls support girls!

Une personnalité féminine, une oeuvre (ou autre) qui vous inspire particulièrement?

Énormément d’autrices de livres et de BD: Liv Stromquist, Emma Chollet, Mirion Malle, Penelope Bagieu, Virginie Despentes, Maya Angelou… Mais également des podcasts: Les couilles sur la table, Miroirs, Un podcast à soi, La poudre …

Retrouvez les modèles de Itchy Stitchin par ici

1 commentaire

  1. Pingback: Des femmes et du fil : broderie engagée et entrepreneuriat féminin | Blog Makerist

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s