Autre, Couture, Interview de créateurs
1 commentaire

Interview de FilCouPic – « être confrontée aux contraintes pour apprécier la liberté de créer »

Interview de FilCouPic - être confrontée aux contraintes pour apprécier la liberté de créer

Bonjour, merci d’avoir accepté notre interview ! Tout d’abord, pourriez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours en dehors et dans le monde de la couture ?

Bonjour, je m’appelle Marie, j’ai 29 ans et je fais de la couture depuis un peu plus de 4 ans.

Au niveau de mes études, j’ai passé un bac SMS en 2007 puis je me suis orientée vers des études d’esthétique en passant un CAP, puis un BP en candidate libre.

J’ai ensuite travaillé en tant que secrétaire médicale, puis j’ai eu l’opportunité de faire une formation complémentaire en socio-esthétique (utiliser le soin esthétique et le toucher comme médiateurs psycho-corporels), puis un CAP de coiffure en candidat libre. J’avais à cœur de travailler auprès de femme détenues, mais les projets sont extrêmement compliqués à mettre en place et j’ai été contrainte de reprendre mon métier de secrétaire médicale. J’ai ensuite intégré avec plaisir la fonction publique d’état, puis la territoriale et enfin l’hospitalière.

Pour ce qui est de la couture, j’ai toujours été une grande fan de travaux manuels divers et variés (peinture, perles, bracelet brésilien, cuisine, poterie, scoubidou, origami, j’en oublie sûrement !…). J’ai eu du mal au début à accrocher avec la couture : l’enfilage me semblait in-sur-mon-ta-ble. Et puis un jour, mon mari m’a motivé pour acheter ma première machine à coudre. Depuis je ne la quitte plus ! J’ai commencé par des choses simples et rapides avant de tester des réalisations plus complexes. Je me suis même lancée dans un défi 0 achat de vêtement fin 2015, et comme un défi n’arrive jamais seul, je suis tombée enceinte et je me suis mariée. Donc j’ai cousu ma petite garde robe de grossesse, un trousseau de naissance et oui, j’ai eu cet immense plaisir de coudre MA robe de mariée.

Pourquoi un tel défi ?

Parce qu’aujourd’hui on peut tout acheter dans la minute pour un prix dérisoire. Honnêtement vous utilisez quel pourcentage de votre dressing ? Prendre le temps de réfléchir à un projet du choix du tissu jusqu’aux dernières finitions est très gratifiant. D’autant plus si la création est destinée à être offerte ! Au final, vous offrez l’objet mais aussi le temps que vous avez passé dessus. Quoi de plus précieux que le temps aujourd’hui ?

Comment en êtes-vous venue à réaliser et vendre vos propres patrons ?

Suite au détachement de mon mari je me suis retrouvée sans revenu. Je voulais me mettre à mon compte pour proposer des articles cousus main, prêts à offrir. J’ai donc commencé à faire mes propres patrons (pour le respect des droits d’auteur) puis des fiches techniques de réglage et des étapes pas à pas. Si ça m’est utile pourquoi ne pas proposer ce temps de travail à d’autres passionnées ? C’est donc à ce moment que je me suis autoformée aux logiciels de patronage pour proposer un travail propre et accessible à tous et toutes.

Le patron du coussin magique, disponible sur Makerist.fr

La création de patrons/tutoriels est-elle votre activité principale ?

Oh non !

Je suis une caméléon-zébulon au niveau de l’emploi : La vie à fait que j’ai eu l’opportunité de faire des métiers complètements différents avec des publics de tous horizons. Aujourd’hui je sais me fondre dans la masse, comprendre mes missions et m’intégrer rapidement à une équipe de travail ! Actuellement je travaille à temps partiel dans un hôpital, mais demain qui sait ! J’ai besoin d’un travail extérieur, un peu pour me vider la tête et ne pas être isolée dans mon atelier, être confrontée aux contraintes pour apprécier la liberté de créer.

Je suis aussi ravitailleuse de frigo et cordon bleu : comprendre que j’ai la lourde tâche de faire les courses pour répondre au fameux : « on mange quoi ce soir ? »

Je suis rockstar infirmière : J’entends crier « Mamaaaaaan », parfois pour soigner un bobo au moins gros comme une tête d’épingle !


Quelles sont les étapes liées à la création d’un nouveau patron ?

1. Trouver l’idée et la cible (à qui sera destiné le produit, pour quelles occasions ?). Ce produit existe-t-il ? Si oui que lui manque-t-il ? si non, pourquoi.

2. Faire des croquis, trouver les bonnes dimensions et matières. Pour ça, mon carnet de croquis me suit partout !

3. Patronner mes croquis sur PC

4. Faire un prototype papier, échelle réduite en général pour voir comment les pièces principales s’assemblent. Noter les repères pour les pièces annexes (poche, poignée, galon,…)

5. Faire un prototype réel avec photos et prise de note à chaque étape
a. Si le processus est trop long, compliqué ou ou que trop de modifications sont nécessaires selon les retours le projet est mis en pause.
b. Si seulement quelques ajustements sont nécessaires, l’aventure continue

6. Faire les modifications de patronage à l’ordinateur

7. Convertir en PDF imprimable avec déclinaison de tailles (si besoin) et légende

8. Recommencer l’ouvrage avec photos et prise de notes à chaque étape

9. Refaire d’autres modèles dans d’autres coloris ou matières

10. Shooting photo, tri et sélection des photos. Recadrage et retouches

11. Trouver un nom. Une petite gourmandise que j’aime

12. Grille d’évaluation de la difficulté : un savant dosage entre le nombre de pièces, de manipulations et de modifications du patron, de type de couture (droites, courbes ou arrondies), de temps passé, de la pose de fermeture, biais, galon, passepoil, …

13. Rédiger le livret d’instructions avec les photos et les étapes détaillées

14. Rédaction de la fiche et mise en ligne du produit

Pas moins de 14 étapes soit environ 10 à 15 heures par modèle !

Dans les coulisses de la création d’un modèle

Comment organisez-vous votre temps entre la création de patrons et les tâches attenantes liés à la gestion d’une petite structure (communication, compta, relations clients, blog, réseaux sociaux…) ?

Chaque semaine et mois je me fixe des objectifs et des tâches à faire (patronage, prototype, réseaux sociaux, compta, suivi commandes, administratifs) avec un classement selon le temps que ça va me prendre et le degré d’urgence. J’ai été habituée à avoir plusieurs casseroles sur le feu et à gérer l’urgence selon quand elle arrive !

Quelles sont les tâches qui vous mettent le plus au défi ? Avez-vous de l’aide ?

Le plus dur pour moi c’est de me canaliser dans mes projets : Je me fixe un maximum de 3 projets à la fois, avec un bonus pour un supplémentaire si je suis sûre de tout boucler dans un très court laps de temps. C’est important pour moi de travailler sur plusieurs projets, les idées se décantent au fur et à mesure et j’ai ainsi un regard plus objectif sur les modifications à faire.

Ranger l’atelier, c’est nécessaire pour s’y retrouver : quand je suis lancée, j’y vais à fond. Une fois par semaine c’est le rangement classique et 1 fois par mois le grand rangement. On y voit plus clair ensuite et c’est bien plus agréable. C’est aussi plus sécurisant quand mon assistante – ma fille – vient m’aider !

Gérer l’achat des matières premières : tout est beau, tout sera utile (un jour) mais le stockage n’est pas extensible. Cette fois ci c’est surtout le banquier qui m’aide à être raisonnable !

Gérer le temps : c’est tellement captivant de donner vie à un projet que j’en oublie de regarder l’heure. Les journées passent tellement vite.

Le patron de la trousse double zip « Cardamome », disponible sur Makerist.fr

Quel est l’aspect que vous préférez dans votre activité créative ?

Le patronage évidemment parce que tout est une question de mesure, de logique et donc de maths. Et moi les maths, j’adore !

J’aime aussi jouer de mes erreurs, et la façon dont on peut les réparer en créant. Genre, il manque un morceau de tissu, tiens un empiècement de cette forme ça donne quoi ? Cela me permet aussi de comprendre pourquoi ça n’a pas marché, et donc apprendre. Et Bien évidement j’aime par dessus tout la variété des tâches et la liberté. Ça correspond vraiment à mon tempérament.

Auriez-vous des conseils pour quelqu’un qui, comme vous, aimerait se lancer ? Des ressources qui vous inspirent, qui vous ont aidé(e) (livres, blogs, personnalités…)

Croire en soi et ne jamais abandonner. Pour moi c’est vraiment la base.
Ensuite c’est de trouver sa motivation profonde, au-delà de vouloir en vivre, qu’est ce que ça m’apporte de créer, pourquoi je veux créer ?
Et toujours avoir un carnet et un crayon à portée de main, l’inspiration est partout mais elle est éphémère, ça serait dommage de l’oublier !
Et ensuite être bonne en maths tant pour le patronage que pour la compta !

Et pour finir, quels sont vos projets à venir ?

Voici la petite liste de projets que j’aimerai mettre en place, à plus ou moins courte échéance. N’hésitez pas à me contacter si un projet vous intéresse

  • Créer de nouveaux patrons
  • Proposer des produits finis à partir de mes patrons.
  • Développer les licences commerciales pour la vente ou l’utilisation lors d’ateliers
  • Faire une box ou des kits fournitures
  • Créer un patron surprise dont les étapes sont données semaines après semaines
  • Mettre en place un partenariat commercial (tissu et mercerie)
  • Animer des ateliers coutures (à visée sociale ou de réinsertion)
  • Passer le CAP de couture
  • Prendre des cours de stylisme-modelisme pour m’essayer aux vêtements

⬇️ Ce week-end, les modèles de Filcoupic sont à -30%, découvrez les vite ! ⬇️

1 commentaire

  1. Isa B&ab dit

    C’est très intéressant ce retour d’expérience, très enrichissant de découvrir votre parcours… ça donne envie. Bonne continuation à vous et à vos projets.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s