astuces, Autre, Blog, Couture, Entreprendre, Interview de créateurs, Marque, Tricot
1 commentaire

Semaine de la mode durable : UBAC et Universal Love

A l’heure du développement durable et d’une réelle volonté de la population ainsi que des états à modifier les méthodes de production et de consommation, le secteur de la mode n’échappe pas à la règle. C’est même une des industries les plus critiquées, étant la deuxième plus polluante du monde après le pétrole. Le monde de la mode a encore de nombreux efforts à faire pour réduire l’effet néfaste qu’elle a sur la planète mais aussi sur l’Homme. Une production effrénée pour rester dans la vague des tendances, des collections renouvelées dans certains cas deux fois par mois le tout impliquant une consommation plus que gourmande des ressources de la planète. De la fabrication du tissu, en passant par la main d’oeuvre et le transport des marchandises, l’industrie du textile fait figure de mauvaise élève en terme de développement durable. 

Pourtant, on note que la majorité des français.es (62% d’après le Forum Mondial des droits de l’Homme) désirent obtenir plus d’informations quant au processus de fabrication de leurs vêtements. On commence donc à saisir l’urgence de consommer autrement, reste à savoir comment ? 🤔

Il ne s’agit pas d’arrêter la mode, pour plusieurs d’entre nous c’est une passion ou un métier dont on ne veut pas se défaire. Makerist en étant un des exemples. Être une plateforme en ligne ne nous rend pas moins responsable, au contraire nous faisons totalement partie de l’industrie du textile. De ce fait, nous nous devons de donner l’exemple à notre communauté et lui donner les outils que nous pouvons pour l’orienter vers un mode de vie un peu plus doux pour la planète avec des astuces, solutions que l’on peut tous appliquer dans la vie de tous les jours.  

Nous avons organisé plusieurs petits évènements afin de mettre un peu plus en avant les aspects qui nous tiennent à coeur (cf. La semaine du zéro déchet, le Slow Friday, la semaine pour les droits des femmes afin de mettre en lumière nos créatrices et autres femmes entrepreneurs). Cette semaine est l’occasion d’insister sur certains aspects mais également de mettre en avant des partenaires qui eux aussi ont l’envie de changer les choses dans le monde de la mode. 

LES MARQUES ♻️

De plus en plus de grandes marques changent tout doucement leurs méthodes de production, en partenariat avec de grands créateurs comme Alexander McQueen qui est un fervent militant pour plus une mode durable. Mais n’oublions pas les petites marques, qui elles ont déjà adopté les méthodes du futur et qui révolutionnent tout doucement notre manière de nous habiller. Production au plus juste et locale, respect du fair trade et engagement écologique, une petite révolution s’installe dans le monde de la mode et on l’accueille à bras ouverts. 

Nous avons la chance cette semaine de collaborer avec la marque UBAC shoes, une jeune marque qui propose des baskets ultra confortables en laine recyclée et la première made in France !

La marque UBAC naît en 2016, de la volonté de Mathilde (26) et Simon (28),  un jeune couple originaire d’Auvergne qui ont eu envie de créer un produit qui combine leurs deux coups de coeur: la nature et les chaussures. Une basket conçue dans le respect de la planète et de l’Homme, un projet plus que prometteur ! Il a plu et voilà que voit le jour cette marque, cette communauté comme ils aiment le dire.

« Une prise de conscience collective est primordiale pour faire face aux défis écologiques du 21e siècle, nous voulons être acteur de ce changement ! »

Simon.

Vous connaissez sans doute les bienfaits de la laine, matière très isolante contre le froid mais aussi la chaleur. Elle est également isolante face à l’humidité. UBAC a eu la brillante idée de composer ses chaussures de ce tissu pour vous proposer aujourd’hui des baskets à l’épreuve de la météo et légère (elles ne pèsent que 200g) !

Mais leur idée ne s’arrête pas là ! La laine des chaussures UBAC provient de pulls overs détricotés (upcycling ça vous parle?) ce qui permet à la marque de réduire son impact environnemental au maximum. Elle n’utilise pas de colorants en plus, un simple tri des laines récupérées par couleur et voilà comment elle arrive à proposer une matière 98% moins polluante que d’utiliser une nouvelle fibre de laine !

UBAC est aujourd’hui un joli projet porté par une petite équipe de 4 : Mathilde, Simon, Violine (responsable marketing et communication) ainsi qu’Adeline (stagiaire styliste-modéliste ). 

1 paire achetée = 1 arbre planté🌳

Ubac est aujourd’hui un partenaire de Reforest’Action et s’engage à planter un arbre pour chaque paire de chaussures achetées.

“Les arbres sont d’essences variés et plantés en Amazonie péruvienne, à Tarapoto au Pérou, sur des terrains appartenant à des coopératives agricoles. Les effets positifs sont nombreux comme la captation naturelle du CO2 par les arbres, mais c’est aussi l’assurance d’une sécurité alimentaire pour les populations locale et d’une restauration de la biodiversité animale comme végétale.”

Grâce aux contributeurs de leur campagne de Crowfunding sur Ulule, ce sont “2 000 arbres qui ont été plantés à Tarapoto (Pérou) au cœur de la forêt amazonienne en 2018.”

UBAC accorde une grande importance à une production locale de leurs chaussures. Elles sont assemblées dans le Maine et Loire (49) avec des composants issus de l’économie locale et/ou circulaire.

La marque possède un site web où vous pouvez acheter leurs chaussures: www.ubac-store.com (8 coloris disponibles du 36 au 47, avec ou sans paillettes 😉). 

LES ASSOCIATIONS ♻️

Si vous souhaitez pousser votre engagement pour une mode plus durable un peu plus loin, sachez que des associations existent ! Comme Universal Love, que nous avons découverts récemment chez Makerist et qui partage la même vision que nous sur le futur de la mode.

L’association est une initiative d’ Isabelle Quéhé en 1995 déjà, pour une mode plus respectueuse de l’Homme et de l’environnement sur tout le processus de fabrication du vêtement.  L’association souhaite également promouvoir de jeunes/nouveaux designers mais aussi des savoirs faire traditionnels qui pourront être transmis aux générations. 

L’association a organisé plusieurs évènements ou expositions en France et à l’étranger.

L’association Universal Love s’est fait connaître en créant le salon Ethical Fashion Show, première plateforme d’une mode différente et engagée en Europe et à l’international. Elle a aussi conçu Changer la Mode pour le Climat lors de la COP 21 et la COP 22. À cette occasion, elle a rédigé une charte d’engagement de la mode pour le climat qui a été signée par diverses fédérations comme l’Union des industries textiles et la Fédération de la maille et de la lingerie, mais aussi par différents acteurs du secteur, industriels, créateurs, écoles, étudiants, citoyens..

On peut citer encore l’exposition “Le revers de mon look” qui se prête totalement au thème de la semaine. Une action pédagogique qui vous permet d’en savoir plus sur le parcours d’un vêtement, sa conception et la durabilité de ce dernier. C’est une superbe exposition pour éduquer petits comme grands sur l’impact de nos vêtements sur la planète. 

Retrouvez ici tout un dossier sur l’exposition , des informations et des astuces pour se tourner  (et rester) vers une mode durable. 

N’hésitez pas à aller sur leur site web pour découvrir leurs différentes actions et devenir membre si cela vous plait.

Découvrez toute la semaine des astuces et du contenu éducatif sur nos réseaux sociaux pour savoir comment nous pouvons tous ensemble révolutionner le monde de la mode !

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s