Couture
Laisser un commentaire

Évaluer son niveau de couture

Cela vous est-il déjà arrivé ? Vous avez une idée en tête, et souhaitez la coudre, mais sans savoir si vous avez le niveau pour ? Heureusement, les patrons de couture viennent avec de très bonnes explications et tutoriels pour vous guider, mais certaines techniques restent nécessaires pour s’en sortir et finir avec un projet réussi.
Pour vous éviter la déception en vous lançant dans un projet trop difficile, ou pour vous aider à choisir les bons patrons et tissus, nous vous proposons un petit guide pour déterminer votre niveau.

Notez que ce guide n’est pas exhaustif : le monde de la couture est très vaste en termes de techniques et chacun est à un niveau différent qui ne saurait peut-être être catégorisé. Vous pouvez être novice dans un domaine et expert dans un autre, mais nous espérons que ce billet vous donnera des idées dans vos projets, et vous mettra au défi dans votre progression !

Novice

  • Vous avez compris comment mettre en place votre machine à coudre, mais n’êtes pas à l’aise avec les différents réglages
  • Vous avez des difficultés à comprendre les pièces des patrons et les termes des instructions comme « endroit », « valeurs de couture », ou « piquer »
  • Vous ne voyez pas vraiment les différences entre les tissus

Les projets dans lesquels vous lancer :
Les housses de coussins, des chouchous, des pochons et trousses avec des instructions détaillées.
Nous vous invitons aussi à lire le manuel de votre machine, ou à regarder quelques vidéos pour apprendre les différents réglages de point, de tension etc. Bien connaître votre machine vous sera d’une très grande aide dans votre parcours couture. Mais surtout, essayez, essayez, essayez. On vous garantit, vos premiers projets ne seront pas les plus beaux, mais 1) vous avez créé quelque chose, et c’est génial ! et 2) vous comprendrez d’autant plus comment fonctionne la couture et votre machine.

Les tissus parfaits pour vous :
Le coton classique (vous trouvez aussi des noms comme Cretonne, Batiste, voire Chambray), le lin… Ils ont un aspect tissé très distinctif, ce qui évite qu’ils s’étirent ou glissent sans votre avis.
Evitez les tissus trop fluides qui peuvent glisser sous votre machine ou se prendre dans le mécanisme, ainsi que les tissus maille/jersey qui nécessitent quelques techniques particulières.

Débutant

  • Vous savez utiliser différents points de base de votre machine et savez régler la longueur/largeur de point, et un peu la tension avec un guide
  • Vous comprenez les pièces des patrons, et les instructions font généralement sens, même si certains termes vous échappent
  • Vous commencez quelques vêtements
  • Vous différenciez assez bien les tissus et reconnaissez l’endroit et l’envers
  • Vous savez repérer le droit fil et faîtes attention aux marges de couture

Les projets dans lesquels vous lancer :
Des trousses et pochettes à volonté, des hauts simples, des shorts/pantalons sans fermetures (les tailles élastiques sont vos meilleures amies !)… Vous pouvez coudre des robes avec des formes simples, de même pour certaines blouses ! Evitez les vêtements très ajusté, ou qui nécessitent un bon ajustement pour être confortable (comme les manches longues), vous rencontrerez plus de difficultés.
Nos patrons débutants

Les tissus pour vous :
Nous vous conseillons de commencer avec des tissus trame (comprenez tissés et non maillés comme le jersey), dans lesquels vous pouvez réaliser de très beaux patrons : Popeline, Batiste, Chambray, Lin, Cretonne, Double Gaze… Vous aurez d’autant plus de facilités si le tissu s’effiloche peu. Si vous achetez en ligne, regardez le grammage, et préférez les tissus qui font au moins 130 gr/m2, les tissus plus légers nécessitent plus de technique et d’attention. En magasin, demandez conseil au personnel en leur expliquant/montrant le patron, ils sauront très bien vous guider dans la variété de tissages, matières et tombés !

Intermédiaire

  • Vous vous sentez à l’aise avec votre machine, vous adaptez vos points et votre tension à votre tissu et ouvrage
  • Vous suivez les patrons sans problèmes , et avez déjà quelques vêtements à votre actif
  • Vous savez poser différentes fermetures : zip simples, zip invisibles, boutonnières…
  • Pinces et poches simples vous semblent accessibles, et vous savez modifier un peu les patrons pour les ajuster.

Les projets dans lesquels vous lancer :
La plupart des patrons de robes, blouses, pantalons et jupes vous sont accessibles, mais plus le tutoriel est précis, mieux seront vos finitions ! C’est l’occasion parfaite pour vous mettre au défi et apprendre de nouvelles techniques, vous avez déjà les bases pour vous en sortir ! Jetez un oeil aux blogs des créatrices, elles vous donneront peut-être des astuces pour modifier les patrons et les ajuster.
Nos patrons intermédiaires

Les tissus pour vous :
Pour vous améliorer, votre défi est à présent de bien connaître et comprendre les tissus dans leurs nuances plus fines, et comment les associer aux patrons. Renseignez vous sur le grammage, ainsi que le tissé. Un conseil : regardez sur les réseaux ou les pages de créatrices les tissus utilisés pour avoir une idée du tombé. Pour les tissus mailles, si vous n’avez pas encore essayé, lancez vous ! Vous apprendrez de nouvelles techniques pour conserver l’élasticité, et peut-être craquerez vous pour une surjeteuse avec toutes ses possibilités …

Expert

  • Vous maîtrisez votre machine parfaitement et la connaissez par coeur
  • Les éléments techniques ne vous font pas peur : diverses types de poches, braguettes, épaulettes, plissés, surpiqures propres ..
  • Vous arrivez à partir d’un patron et à le modifier à votre guise
  • Vos finitions sont de plus en plus propres
  • Vous adaptez les marges de couture à vos projets

Les projets dans lesquels vous lancer :
Les vestes et pantalons tailleurs, les jeans, la lingerie, les chemises taillées… Vous cherchez des finitions biens pensées, pour que vos projets s’apparentent à ceux du commerce, mais la grande majorité des patrons vous sont accessibles !
Nos patrons experts

Les tissus pour vous :
Bien sûr, à chaque projet son tissu parfait, mais vous vous en sortez aisément avec des tissus fluides et glissants comme du voile, du satin ou des viscoses légères, ou épais et défiants comme le simili, le scuba ou le jacquard. Côté maille, vous avez peut-être déjà une surjeteuse pour vous aider, ou vous savez faire sans à l’aide de points surjets, stretch et zig-zag.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s