Couture   Tutos

Hack du patron gratuit Kiwiki par Fitiyoo

Julie et Paloma, les créatrices des patrons Fitiyoo (disponibles sur Makerist) vous offrent deux cadeaux : le patron gratuit du soutien-gorge Kiwiki (à retrouver sur Makerist également) et le hack gratuit de ce patron – à retrouver dans cet article de blog

Le matériel

Tu auras besoin de :

TISSUS:

  • 50 cm de jersey coton-élasthanne
  • 2 m de galon dentelle élastique

FOURNITURES:

  • 1 m d’élastique pour soutien-gorge
  • 1 m de bretelles élastiques
  • 1 agrafage

Pour ce tutoriel, nous avons utilisé l’un de nos Mini kit couture Fitiyoo, avec toutes les fournitures en coloris noir

Et pour la « petite touche finale », un ruban, bouton, pampille, tout ce que tu veux pour personnaliser ton modèle.

Prendre ses mesures :

Commence par prendre tes mesures comme indiqué dans le tutoriel, pour trouver ta taille de bonnet et de dos correspondantes.

NB : le soutien-gorge Kiwiki ayant été conçu pour être réalisé en dentelle, le jersey étant plus mou et plus élastique que la dentelle : n’hésite pas à prévoir une première toile dans ta taille habituelle, pour voir si le bonnet n’est pas trop grand en jersey, et si c’est le cas, tu pourra réduire la profondeur de bonnet avant de couper ton soutien-gorge définitif 😉

Etape 1 :

C’est parti !

Découper un rectangle de jersey suffisament grand pour pouvoir couper les bonnets.

Sur chaque bord, superposer d’environ 1cm le galon de dentelle élastique par dessus le jersey.

Fixer le galon dentelle à plat sur le jersey avec un point de bâti; un long point droit. (Le point de bâti n’est pas obligatoire, mais il simplifie les étapes de couture par la suite)

NB: attention de ne pas tirer sur les deux matières pour ne pas qu’elles se détendent, il faut bien les laisser à plat sous le pied de la machine qui s’occupera de faire avancer le tissu.

Etape 2 :

Refaire ces mêmes coutures, mais cette fois avec un point extensible : le point Zigzag.

Puis, enlever le point de bâti cousu précédemment pour récupérer l’extensibilité du tissu.

Etape 3 :

Placer et couper le patron des bonnets au niveau des creux de la dentelle, en suivant les indications du patron.

1 bonnet à l’endroit, 1 bonnet à l’envers pour obtenir la symétrie.

Etape 4 :

Couper la bande sous-poitrine selon la taille de dos désirée, comme indiqué dans le tutoriel page 3.

Et voilà nos pièces sont réunies, et prêtes à être cousues !

Etape 5 :

En se repérant aux crans de la couture bonnet, superposer endroit contre endroit le bonnet devant sur le bonnet côté.

Faire une couture de 5 mm, puis faire la finition de la couture avec un surjet ou un point Zigzag.

Etape 6 :

Ouvrir le bonnet et faire une surpiqûre sur le bonnet côté pour maintenir la valeur de couture.
Recouper le surplus de valeur de dentelle qui dépasse en haut du bonnet.

Etape 7 :

Avec une épingle, faire un repère au milieu de la dentelle sous-poitrine, et épinger les bonnets de chaque côté, à 1 cm du bord de la dentelle.
Faire une couture de bâti avec un grand point sur toute la longueur pour maintenir les bonnets et la bande sous-poitrine ensemble.

Etape 8 :

Couper la longueur d’élastique sous-poitrine comme détaillé dans le tutoriel page 7.

Puis répartir de façon équitable les fronces de l’élastique sous-poitrine sur l’envers des bonnets.

Etape 9 :

Pour bien positionner l’élastique, il doit descendre 1 cm en dessous du bord de la dentelle sous-poitrine

Etape 10 :

Faire une couture extensible avec un point 3 Zigzag couvrant toute la largeur de l’élastique, ou 2 coutures Zigzag réparties en haut et en bas de l’élastique.

Etape 11 :

Coudre l’agrafage sur les extrémités du galon dentelle, comme détaillé page 6 du tutoriel.

Etape 12 :

Coudre la bretelle sur le soutien-gorge, comme détaillé page 6 du tutoriel.

Pour apprendre à fabriquer une bretelle réglable, nous t’invitons à lire notre article Astuce couture dédié.

Etape 13 :

Pour ce « pattern hack », nous avons décidé de réaliser un petit noeud dans un ruban lurex, qui reste très discret tout en étant lumineux !

Etape 14 :

Coudre le noeud sur le soutien-gorge avec un point de couture type « boutonnière » (ou à la main)

Et voilà le résultat !

Et voilà le résultat ! Un soutien-gorge facile, rapide et confortable.

On espère que l’expérience vous a plu et vous a aidée à réaliser votre premier soutien-gorge !

Et vous savez quoi…il nous reste encore assez de tissu et d’élastique pour coudre une culotte, alors on ne s’est pas privées de couper un slip Margarita pour compléter la parure !

Nous vous souhaitons à toutes une belle cousette, et remercions toute l’équipe Makerist pour cet article invité !

Julie & Paloma,
La Team Fitiyoo

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *